Un des membres de l’équipage d’Alinghi a été contrôlé positif une substance «assimilable au cannabis» révèle le quotidien sportif la «Gazzetta dello sport». Selon la Gazzetta, Alinghi, vainqueur de la Coupe de l’America cet été, ne risque pas de perdre le trophée, car le règlement prévoit que ce sont les équipiers et non le bateau qui sont responsables en cas de dopage. L’équipier reconnu coupable risque deux ans de suspension, même si le cannabis n’améliore pas les performances.

img6378.jpg

Le membre d’équipage d’Alinghi risque deux ans de suspension.