Droit au but

par | 16 juin 2016

Le coup d’envoi de l’Euro 2016 a été donné il y a quelques jours, et durant les prochaines semaines, les yeux de la planète seront braqués sur la France. En effet, le football reste le sport le plus populaire au monde, et la compétition en cours s’affirme comme la troisième plus grande manifestation sportive internationale, derrière les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde FIFA.

Pour les équipes participantes, les enjeux sont donc énormes tant d’un point de vue financier qu’en termes de prestige et de notoriété. Pour les diffuseurs et les sponsors, la réussite de l’événement est également primordial, avec des marchés estimés respectivement à 900 millions d’euros pour la publicité et à 12,5 milliards d’euros pour les équipements et produits dérivés. Adidas, par exemple, annonce avoir déjà vendu plus d’un million de ballons officiels de l’Euro 2016, à près de 150 euros l’unité…

Quant à la France, pays hôte de cette compétition, elle attend forcément beaucoup de ces prochaines semaines. Les retombées seront notamment commerciales et touristiques, avec 2,5 millions de spectateurs attendus dont plus de la moitié de visiteurs étrangers, et plus de 1,2 milliards de revenus potentiels. Mais elles seront aussi diplomatiques et politiques puisque nos différentes instances dirigeantes pourront à cette occasion démontrer tout leur savoir-faire en matière de gestion des flux, de transport, de sécurité…. Une organisation réussie permettrait à notre pays de regagner un supplément de notoriété et, au passage, de s’inscrire comme un candidat sérieux pour accueillir de futurs Jeux Olympiques. Sans oublier qu’un bon parcours de l’équipe de France aurait vraisemblablement une influence certaine sur le moral des ménages et sur la consommation intérieure…

Malheureusement, tous les curseurs ne sont pas au beau fixe en ce début de compétition. La France doit même faire face à une avalanche de mauvaises nouvelles, entre les grèves, les mouvements sociaux, la récente pénurie d’essence et une météo plus que capricieuse. Et, par dessus tout, les risques sécuritaires s’annoncent particulièrement importants entre la menace terroriste (qui a déjà pris le stade de France pour cible le 13 novembre dernier), le hooliganisme et les mouvements d’extrême-droite. La présence de 42 000 policiers, 30 000 gendarmes, 10 000 militaires et 13 000 agents privés de sécurité devraient, certes, limiter les possibilités d’actions, mais nous ne sommes cependant à l’abri de rien, de l’aveu même de Bernard Cazeneuve, ministre de l’intérieur.

Pour autant, tous les enjeux européens ne reposeront pas sur un ballon rond au cours des prochains jours. Hors du terrain, les Anglais seront également au centre de l’attention, dans l’attente de leur prise de position définitive sur une éventuelle sortie de l’Union. Une réponse affirmative au référendum du 23 juin sonnerait comme un véritable coup de canon et aurait des répercussions inestimable sur toute la zone euro, ouvrant notamment la voie à d’autres pays en proie au doute.

Mais un match n’est jamais joué d’avance. Il est encore possible que la Grande-Bretagne préfère botter en touche.

0 commentaires

Découvrez également :

Fonds frontaliers 2023 : combien touche votre commune ?

À l’occasion du vote de la 51e tranche de la Compensation financière genevoise, découvrez en détail les montants versés aux communes haut-savoyardes. Le Département de la Haute-Savoie a reçu 275,7 millions d’euros en 2023, en hausse de 10,6 millions d’euros sur un...

LIRE LA SUITE

Panorama économique Industrie 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine hors-série "Panorama économique Industrie 2024" sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en plein écran, télécharger le document en .pdf,...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS