Droits Humains à l’honneur

par | 26 Fév 2009

Septième édition du FIFDH, sept thématiques parmi d’autres, pour dénoncer les violations des droits humains: la Géorgie où les populations paient les ambitions géostratégiques et pétrolières de la Russie. La Bosnie enlisée dans un dangereux processus d’ethnicisation. L’Algérie bâillonnée par un régime totalitaire qui s’apprête à vivre un nouveau simulacre d’élections. La liberté d’expression, réinterprétée par les Etats, les intégrismes et les négationnismes. Les femmes qui se battent partout et en particulier en Afrique pour leur dignité et leurs droits. Les sans-papiers, exploités et ostracisés. La globalisation remise en cause par le prix Nobel Joseph Stiglitz qui viendra présenter, en première mondiale, le film de Jacques Sarasin: «Le monde selon Stiglitz».

Autres Premières mondiales, le film de Chistian Zerbib «En terre étrangère» et «Finding face», de Patti Duncan et Skye Fitzgerald. A noter également pour leur originalité et leurs qualités artistiques les documentaires de création: «Kassim the Dream», l’enfant soldat ougandais qui exorcise les violences qu’il a subies sur les rings américains. «The Choir», qui fait swinguer les prisonniers sud-africains, «To make an example» sur la peine de mort en Turquie, «Brides of Allah» qui décrit la vie et l’état d’esprit de militantes palestiniennes dans une prison israélienne et «Yodok stories» où la vie dans les camps de travail nord-coréens est mise en scène.

Le jury international

Louise Arbour, Haut-commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, de 2004 à 2008, Mathieu Kassovitz, comédien et cinéaste français, Florence Aubenas, grand-reporter et écrivaine, Idrissa Ouédraogo, scénariste et réalisateur burkinabé et le dramaturge algérien Slimane Benaïssa décerneront le Grand Prix FIFDH, offert par l’Etat de Genève pour la compétition «Documentaires de Création» et le Prix de l’Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT) pour la compétition «Grands Reportages».

Les personnalités présentes
Joseph Stiglitz, Prix Nobel d’économie 2001, Kyung-wha Kang, Haut-commissaire adjointe aux droits de l’homme, Micheline Calmy-Rey, Conseillère Fédérale, Stéphane Hessel, corédacteur de la Déclaration universelle des droits de l’homme, Francesco Rutelli, Sénateur et ancien ministre italien de l’environnement, Leila Shahid, déléguée palestinienne en France, Elie Barnavi, historien israélien et membre du mouvement «La paix maintenant», Rony Brauman, ancien Président de Médecins sans frontières, Hocine Aït Ahmed, opposant algérien, Bernard Bertossa, ancien procureur du Canton de Genève, Jovan Divjak, général bosnian d’origine serbe qui a défendu Sarajevo, Abderrahmane Sissako, cinéaste et producteur malien, Charles Berling, comédien français, Patrice Leconte, réalisateur français et Selima Ghezali, écrivaine algérienne.

A noter que cette année, le Festival rend hommage à Hu Jia, dissident chinois emprisonné, prix Sakharov des droits de l’homme 2008.

img11867.jpg

Le Festival du film et Forum International sur les Droits Humains se tiendra du 6 au 15 mars prochain.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Niveau de vie : 65 800 euros par an

Dans la partie française du pôle métropolitain de Genève (composé de huit intercommunalités autour du lac Léman), les 10 % les plus aisés ont un niveau de vie supérieur à 65 800 euros par an, dépassant même 78 500...

Lire la suite

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

2.50€ pour 24h
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS

Pin It on Pinterest