L’ADMR des Balmes Dauphinoises a tenu son assemblée générale ""mercredi 14 septembre à Trept. La réunion était co-animée par Claude Sylvain, présidente, et Solange Bouvier, vice-présidente. Dans l’assemblée, on pouvait noter la présence, entre autres, de Martine Bert, maire de Trept, et de sa 1ere adjointe Martine Grandjean, de Noël Rolland, maire de Saint-Chef, de Patrick Ferraris, maire de Vignieu, de Gilbert Durand, maire de Salagnon et président des “Balmes Dauphinoises”, et de Chantal Badin, présidente de la Fédération ADMR de l’Isère.
Le maintien à domicile constitue une priorité pour bien des aînés, soucieux de conserver leurs repères, surtout lorsque la mobilité se réduit. C’est aussi un objectif pour les financeurs, le nombre de places en établissement étant limité, même si beaucoup a été fait ces dernières décennies. Dans nos campagnes, l’association qui symbolise le maintien à domicile est bien l’ADMR.
Ainsi, avant que la saison estivale ne s’annonce, l’association qui intervient sur les communes Montcarra, Saint-Chef, Saint-Hilaire-de-Brens, Saint-Marcel-Bel-Accueil, Salagnon, Trept, Vénérieu, Vignieu vient de faire le bilan de l’année 2016. Et, bien évidemment, à l’heure où nous parlons de fusion des territoires des Balmes Dauphinoises, de L’Isle Crémieu, et du Pays des Couleurs, l’ADMR a travaillé sur une Charte de “fusion”. Celle-ci a été adoptée à l’unanimité.
L’ADMR adressait de vifs remerciements au maire de Saint-Chef. En effet, les bénévoles bénéficient d’un local totalement repeint. À l’heure des bilans, Solange Bouvier faisait ressortir le fait que l’activité de l’ADMR a progressé de 12 %, bien que les heures aient baissé à hauteur de 2 %. Quant à l’aide personnalisée, les chiffres sont également à la baisse. Cette réunion était encore l’occasion pour Claude Sylvain d’annoncer sa démission en tant que présidente. Le conseil d’administration se réunira prochainement afin d’élire un nouveau bureau.
C. Muet

2017-09-24