Une fuite de pétrole brut provenant du pipeline Total d’Ile-de-France a été constatée ce lundi 25 février. Plusieurs hectares sont concernés, entre quatre et douze selon les sources. La préfecture annonce «plusieurs mois d’opération» à venir.

Lire l'article originel >>