En juin dernier, le pape François a publié une encyclique sur l’écologie (Laudato si’) dont plusieurs commentateurs ont relevé le caractère révolutionnaire. Tout le monde connaît, ou croit connaître, les problèmes climatiques et environnementaux mais, depuis la première Conférence des parties (COP 1, tenue en 1995), la faiblesse des réactions est frappante. A l’heure où se tient la Conférence de Paris (COP 21), comment les Eglises, les politiques, les acteurs sociaux réagissent-ils face à l’impulsion donnée par le pape François ? La spiritualité a-t-elle vraiment à voir avec l’écologie ? Et à quoi servent des discours qui ne se traduisent pas en actes concrets ?

Cette table ronde exceptionnelle fera une place aux interventions du public.

Intervenants

  • Laure Speziali, journaliste, modératrice
  • Charles Morerod, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg
  • Michèle Künzler, ancienne conseillère d’Etat, Genève
  • Michel Maxime Egger, sociologue, Alliance Sud, Lausanne
  • Martin Beniston, prof. de climatologie, Faculté des sciences
  • Michel Grandjean, prof. d’histoire du christianisme, Faculté de théologie

Organisation

La Faculté de théologie organise cet événement avec le Groupe de travail Ecologie et Spiritualité (Les Verts).

Mercredi 9 décembre | 18h30 à 20h30
Uni Dufour, U300

Entrée libre

img20882.jpg