L’élection législative, c’est la mère des batailles, c’est elle qui va ""fixer les grandes orientations du pays pour les cinq années à venir.
Aussi, ce sont près de 200 élus (maires, adjoints, conseillers départementaux…) de la 7e circonscription qui ont décidé de marquer leur engagement aux côtés du Docteur Yannick Neuder, maire de Saint-Etienne de Saint-Geoirs, vice-président de la région Auvergne Rhône-Alpes, et candidat de la droite et du centre à l’élection législative, ainsi que de Sylvie Dezarnaud, maire de Revel-Tourdan, conseillère départementale du canton de Roussillon et suppléante du candidat.
Comme l’a indiqué Jean-Pierre Barbier, président du Département et président du comité de soutien des deux candidats, “nous sommes rassemblés pour cette campagne législative qui ne répond à aucune autre, et pour laquelle l’action collective est plus que jamais nécessaire. Yannick Neuder dispose des qualités humaines, de la connaissance de notre territoire et de ses enjeux ainsi que de l’expérience indispensable, pour nous représenter demain, efficacement à l’Assemblée nationale. Avec sa suppléante, Sylvie Dezarnaud, ils forment un tandem complémentaire.”
Georges Colombier, Parlementaire honoraire, apporte également tout son soutien au candidat Yannick Neuder. D’ailleurs, l’ancien député participe à de nombreuses réunions publiques.
Le Docteur Yannick Neuder salue, pour sa part, cette mobilisation et cette ferveur républicaine sur le territoire qui dépassent les sensibilités politiques traditionnelles : “L’engagement de tous ces élus de l’ensemble de la circonscription est un signal fort. Élire un député, ce n’est pas seulement faire un choix politique d’idées, c’est également faire le choix d’un homme qui portera la voix et les projets d’un territoire. Savoir fédérer très largement est une force pour agir et servir au mieux l’intérêt général. Mon objectif est là.”

Et avec le soutien de Chasse, Pêche, Nature et Traditions
Le tandem Yannick Neuder – Sylvie Dezarnaud, obtiennent le soutien de “Chasse, Pêche, Nature et Traditions”.
Et Yannick Neuder s’en réjouit. Pour le candidat, “la ruralité est une composante es-sentielle de la circonscription. J’y suis très attaché et je veux la défendre. C’est à la fois notre identité et une chance sur laquelle il nous faut s’appuyer.
La ruralité mérite toute notre attention. Or, durant ces cinq dernières années, les territoires ruraux ont été les premiers territoires abandonnés de la République. Là où le programme national de renouvellement urbain a rassemblé 5 milliards d’euros, les mesures liées à la ruralité ont généreusement bénéficié de 500 millions d’euros… soit 10 fois moins de financements publics d’État. Cet écart est injustifié.”

Sylvie Dezarnaud, suppléante, rappelle quant à elle l’importance de la ruralité : “Les territoires ruraux et périurbains représentent les trois quart de la superficie nationale et rassemblent 60 % de la population française et 55 % des emplois. Ils ont des problématiques spécifiques auxquelles il faut répondre.”
Enfin, Yannick Neuder estime que “ce n’est pas parce que la France rurale ne fait pas de bruit, ne revendique pas, ne casse rien, ne brûle rien qu’il ne faut pas s’en occuper. L’avenir de la France ne passe par le seul développement des métropoles ! Je veux que la politique d’aménagement du territoire menée au niveau national soit rééquilibrée.”


2018-06-01