Les élections cantonales de l’automne 2005 ont eu lieu le 9 octobre (Grand Conseil) et le 13 novembre (Conseil d’Etat).

Des taux de participation élevés
Au total, 376 candidats répartis sur 10 listes ont brigué les 100 sièges du parlement cantonal et 13 personnes se sont portées candidates à l’élection du gouvernement (7 sièges). Les taux de participation ont été élevés : 40,7 % pour le Grand Conseil, taux le plus élevé depuis 1977, et 45,9 % pour le Conseil d’Etat, taux supérieur de 6 points de pourcentage à celui de l’élection précédente, en 2001.

Participation électorale
Tant pour le Grand Conseil que pour le Conseil d’Etat, les votants sont en majorité âgés de 40 à 69 ans (55,9 % des votants dans les deux cas).
Parmi les hommes, ce sont les électeurs âgés de 70 à 79 ans qui présentent le taux de participation le plus élevé (65,2 % pour le Grand Conseil et 70,3 % pour le Conseil d’Etat). Pour les femmes, ce sont les électrices âgées de 60 à 69 ans qui présentent le taux de participation le plus élevé (52,6 % pour le Grand Conseil et 59,3 % pour le Conseil d’Etat). Les jeunes de 20 à 29 ans réalisent les taux de participation les plus faibles : 24,3 % d’hommes et
23,8 % de femmes pour le Grand Conseil; 27,5 % d’hommes et 26,8 % de femmes pour le Conseil d’Etat.

Candidat(e)s et élu(e)s
Sur les 376 candidats inscrits pour les 100 sièges du Grand Conseil, 130 sont des femmes (34,6 %). Le nombre de femmes élues passe de 23, en 2001, à 31, en 2005 et n’atteint pas le nombre de 36 élues lors des élections de 1993 et 1997.
Sur les 13 candidats en lice pour l’élection du Conseil d’Etat, une seule femme se présentait. Celleci n’ayant pas été élue, le Conseil d’Etat est donc à nouveau exclusivement masculin pour la première fois depuis 1989.

img796.jpg

Pierre-François UNGER, Président du Conseil d’Etat