Le groupe suédois Electrolux, qui vient de présenter des résultats en hausse pour le troisième trimestre, se pose quelques questions quant au déclin du marché américain, de la hausse des matières premières et des pressions sur ses marges en Europe qui pourrait l’amener à revoir ses ambitions à la baisse. Pour l’ensemble de l’année, le groupe d’électroménager a maintenu sa prévision d’un bénéfice opérationnel « quelque peu supérieur » à celui de 2006 hors éléments exceptionnels (4,03 milliards de couronnes) mais il indique que des incertitudes demeurent. Comme lors du trimestre précédent, Electrolux précise que les coûts des matières premières auront un effet négatif sur le bénéfice opérationnel du quatrième trimestre. « En même temps, le lancement de produits récents en Europe, qui ont reçu un bon accueil, ont engagé des coûts plus importants que prévus », dit-il encore.

img6633.jpg

Le groupe Electrolux maintient sa prévision pour 2007 mais il est inquiet pour la fin de l’année.