Un EMS privé dans un complexe neuf est actuellement en cours de construction à Etoy. Depuis 10 ans aucune résidence de ce type n’a été ouverte. Cet établissement de 80 lits, baptisé Le Pacific pourrait révolutionner le domaine de la gériatrie.

Son coût de construction par lit est nettement inférieur – environ
100’000.00 francs – à celui d’un EMS financé en partie par l’État. Cela
permettra d’accueillir des clients à des tarifs avantageux, sans pour
autant lésiner sur la qualité.

Le concept de fonctionnement du Pacific est tout à fait novateur :
les familles pourront être impliquées – si elles le souhaitent – dans la
prise en charge des résidents et accomplir certaines tâches, afin de
diminuer les coûts sociaux-hôteliers. Le Pacific est exploité par le groupe BOAS, important gestionnaire de résidences médicalisées privées en Suisse romande.

img6439.jpg

Le Pacific pourrait révolutionner le domaine de la gériatrie