Seuls 1% des hommes et 2% des femmes âgées de 65 à 79 ans vivent dans des établissements médico-sociaux (EMS). Ces taux passent en revanche à 12% et 22% pour les hommes et les femmes de plus de 80 ans. Au-delà de 95 ans, la moitié de la population est hébergée en institution. 70 % des résidants d’EMS sont des femmes et un sur quatre est âgé de plus de 90 ans. La durée moyenne de séjour des personnes hébergées en EMS est de 992 jours. Ce sont là quelques résultats de la statistique des institutions médico-sociales 2006 que publie l’Office fédéral de la statistique.

En règle générale, en Suisse alémanique, les personnes âgées quittent leur domicile pour entrer directement en institution (52% des cas) alors que, dans les cantons romands et au Tessin, leur institutionnalisation suit un séjour à l’hôpital (60% des cas). En 2006, 11% des résidants sont sortis d’un établissement pour regagner leur domicile et 12% ont été transférés vers d’autres établissements hospitaliers ou médico-sociaux. Enfin, 24’000 résidants sont décédés.

L’offre institutionnelle ne suit pas le mouvement de vieillissement de la population
Entre 1999 et 2006, le nombre de personnes en institution de 80 ans et plus a crû de 9,8% (état 2006: 61’600), tandis que le nombre total de personnes âgées de 80 ans et plus en Suisse augmentait de 20% (état 2006 : 340’690). La part de la population de plus de 80 ans vivant en institution a donc reculé. Durant la même période, le nombre de lits dans les homes médicalisés a progressé de 4,9%. On comptait en 2006 85’000 lits pour des longs séjours et 1800 lits pour des courts séjours, ce qui correspond à 70 places pour mille habitants de plus de 65 ans.

img7197.jpg

Les séjours dans les homes médicalisés durent en moyenne 1000 jours.