Le long de l’avenue du professeur Tixier, les premières façades sont ""désormais bien visibles. Chantier d’envergure, l’aménagement du nouveau quartier du “Centre-Folatière” va se poursuivre durant toute l’année 2016, la livraison de la 1ere tranche étant prévue à l’été 2017. Le ballet des grues se poursuit conformément au planning, profitant d’un début d’hiver clément. à l’emplacement de l’ancien hôpital, les travaux vont progressivement transformer cet espace de 2,8 hectares. 
Associant des logements, des commerces et un grand parking souterrain, le projet conduit par les entreprises Chanut Bâtiment et Moulin TP est assez unique en son genre. A terme, pas moins de 350 appartements seront construits, les lieux étant agrémentés d’une place centrale arborée et d’allées piétonnes très agréables. La diversité de l’offre est de nature à répondre à toutes les attentes puisque sont programmés dans un premier temps cinq petits immeubles : 60 logements sociaux locatifs, trois résidences de “standing” comptant 58 appartements au total en accession à la propriété et une résidence “seniors” de 101 logements. 
Il y aura de la vie dans ce nouveau “quartier”, puisque des commerces occuperont 7500 m2, l’enseigne Cora s’étant associée au projet pour ouvrir une grande surface alimentaire de 3300 m2. à terme, on parle de la création de 230 emplois dans les différents commerces. Déjà, aujourd’hui, on distingue les prémices du parking souterrain qui sera aménagé sur deux niveaux avec environ 700 places de stationnement public. Un autre atout pour renforcer l’attractivité du centre-ville !

Rue piétonne : reprise des travaux ce lundi
""Non loin, les travaux de réfection de la rue piétonne vont reprendre ce lundi 11 janvier. Ce chantier est l’autre opération phare dont on parlera durant toute l’année 2016. Dans un premier temps, les tranchées nécessaires à la mise aux normes du réseau d’assainissement et à la rénovation de la conduite d’eau potable vont concerner deux nouveaux tronçons. En remontant depuis la place Saint-Michel, les travaux vont redémarrer entre la place Charlie Chaplin et la rue Bovier-Lapierre. Côté place du 23 août 1944, les engins vont bientôt entrer en action entre la rue du docteur Chaix et le passage Ougier. En parallèle, on devrait  as-sez vite commencer à poser les nouveaux pavés sur la place du 23 août 44, où de nouveaux arbres doivent être plantés. Une réunion publique d’information se tenait ce mercredi 6 janvier à la Halle Grenette. Des sujets pratiques comme le stationnement et le ramassage des ordures ménagères ont été évoqués.
Pour la municipalité, la priorité reste bien entendu de limiter la gêne occasionnée et de maintenir l’accès aux commerces en toute sécurité. De la même manière que l’an dernier, les travaux seront d’ailleurs suspendus pour le week-end dès le vendredi à 14h.
Pour mémoire, la municipalité précédente avait fait le constat d’un “vieillissement” de la rue de la Liberté, cette artère emblématique du centre-ville ayant peu à peu perdu de son attractivité. élus, Vincent Chriqui et son équipe ont repris le projet avec la volonté de «donner un nouveau souffle au centre-ville» et de renforcer son dynamisme commercial. Cela se traduit donc par la rénovation de l’intégralité de la rue piétonne, mais aussi des rues des Moulins, du Dos de l’âne, de la République et Bovier-Lapierre, ainsi que des places du 23 août 1944 et Saint-Michel. 
Dans le courant de l’été 2018, après 39 mois de travaux, ce “poumon” économique aura achevé sa mue. Partie visible de l’iceberg, le revêtement actuel aura été remplacé par un pavage moderne de qualité composé de dalles en calcaire aux motifs floraux et de pavés de granit noir. Le quartier sera par ailleurs plus accessible aux personnes à mobilité réduite, les déplacements avec des poussettes étant facilités. En outre, le renouvellement du mobilier urbain et la plantation d’arbres créeront des lieux propices à la détente. Coût de l’investissement partagé entre la Ville et la CAPI ? 9,4 millions d’euros.
Stéphane Perrin


2017-01-10