Le Parlement a voté une loi permettant de surveiller les personnes qui reçoivent des aides, afin d’éviter les abus. Un groupe de citoyens, rejoint par le Parti socialiste et Les Verts, a lancé un référendum « contre la surveillance arbitraire des assurés ».

Lire l'article originel >>