Énergie : DualSun rayonne dans l’industrie du solaire

par | 30 Nov 2021

En ouvrant une nouvelle ligne de production dans son usine de Jujurieux (Ain), DualSun franchit un nouveau cap. Le leader mondial du panneau solaire hybride (production d’électricité + production d’eau chaude) ambitionne de devenir l’industriel français de référence de l’énergie solaire.

Dans le cadre du doublement de sa ligne de production de panneaux hybrides, l’équipe de DualSun n’a pas choisi la date du 23 novembre au hasard pour évoquer ses ambitions. « Elle s’inscrit dans la 10e édition de la Semaine de l’industrie, dont la thématique est “Inventer un avenir durable”. L’idée était de dévoiler le fonctionnement de DualSun et surtout la fabrication des panneaux telle qu’elle est aujourd’hui », indique Jérôme Mouterde, cofondateur et dirigeant de l’entreprise.

Labellisée entreprise « Vitrine industrie du futur » par le ministère de l’Industrie, DualSun vient d’investir 850 000 euros dans son usine de Jujurieux, grâce au soutien du plan France Relance, du programme d’investissements d’avenir (PIA) et de l’Ademe (Agence de la transition écologique).

Ce plan d’investissement a permis l’embauche de huit personnes supplémentaires (équivalent temps plein) à la production et aux achats, ainsi que la contruction d’un nouveau bâtiment de stock, l’été dernier. Quant à la nouvelle ligne, elle comprend trois îlots de fabrication qui permettent de doubler la capacité de production de l’usine (de 15 000 à 30 000 panneaux par an).

Un projet industriel

DualSun est le fruit de la rencontre de deux personnalités très différentes, mais mues par une même obsession pour l’innovation et l’accès à un monde plus vert. Lætitia Brottier et Jérôme Mouterde se rencontrent sur les bancs d’une classe préparatoire scientifique. Ils se retrouvent deux ans plus tard, camarades de promotion, à Centrale Paris. C’est pour eux l’occasion de s’initier à l’entrepreneuriat et d’apprendre à travailler ensemble à travers divers projets, communs ou personnels. Ils affirment ainsi leur volonté de conférer à leur avenir professionnel un impact sociétal.

« Depuis maintenant plus de trente ans, le monde du solaire photovoltaïque et le monde du solaire thermique se côtoient. Les immeubles ou les maisons sur lesquels ces panneaux sont en général installés, ont, à la fois, besoin d’électricité ou d’eau chaude. Il n’y a pas souvent la surface pour cumuler les deux : le thermique ou le photovoltaïque. On a vraiment eu la volonté de créer un panneau hybride qui réunisse le meilleur du photovoltaïque et le meilleur du solaire thermique, pour produire, sur une même surface, de l’eau chaude et de l’électricité. C’est de ce projet qu’est née DualSun, il y a plus de onze ans », rappelle Jérôme Mouterde.

Acteur du Made in France

« Il nous a fallu plus de cinq ans de recherche et développement (R & D). Nous avons investi plus de 4,8 millions d’euros dans nos programmes R & D pour arriver à un produit à la hauteur de nos espérances en termes de rendement et de performance. Après dix années d’existence, on est arrivé au panneau Spring : un panneau deux-en-un qui va assembler, sur une même surface, la production d’électricité photovoltaïque – avec des cellules à très haut rendement – et la production d’eau chaude solaire, avec un échangeur thermique. C’est vraiment notre produit phare ; nous en sommes à la troisième version », détaille-t-il.

Pour le fabricant, le choix de produire ses panneaux hybrides en France est un engagement qui vient garantir la qualité de son innovation et réduire son impact écologique, au moment où la réindustrialisation devient l’un des principaux enjeux du pays. Par ailleurs, en étant membre de la French Fab et de l’Alliance Industrie du futur, la société réaffirme sa contribution et son impact dans le tissu industriel français, ainsi que ses engagements vis-à-vis des grands enjeux actuels comme créer de l’emploi en France, dynamiser l’industrie du solaire et promouvoir l’innovation à la française dans le monde.

Un succès français

Après onze ans d’existence, DualSun a déjà équipé plusieurs milliers de bâtiments individuels et collectifs, en France et à l’international, avec un développement remarqué en Europe du Nord (Allemagne, Pays-Bas, Scandinavie et Suisse), mais aussi en Asie (Hong-Kong), en Australie, au Canada ou encore aux États-Unis (en Californie, plus précisément). En 2021, plus de 20 % des panneaux hybrides produits sur le site de Jujurieux ont été vendus à l’export. Pour assurer la montée en puissance de la production, l’équipe tourne désormais en deux-huit. Mais la direction voit déjà plus loin.

« Depuis le début de DualSun, nous avons franchi une étape. Là, ici, on a de quoi vivre pendant un an et demi à deux ans. Et maintenant que l’on sort un peu la tête de l’eau de cet investissement, on est en train de se projeter sur la prochaine zone de production. Ce qui serait souhaitable, c’est un établissement ici, parce qu’il y a encore un peu de place », déclare Jérôme Mouterde. Dans l’immédiat, Dualsun prépare une levée de fonds pour renforcer son effectif et accélérer son expansion à l’international.

« Poseurs d’avenir »

La formation “Poseurs d’avenir”, initiée par DualSun en partenariat avec BAO Formation et Engie, a été lancée en 2017 à Marseille. Aujourd’hui, elle se déploie un peu partout en France et elle a pour but de former une promotion de dix stagiaires au métier d’installateur de panneaux solaires. Au bout de quatre mois de formation, les stagiaires obtiennent leur QualiPV (qualification “photovoltaïque”).

« Ils partent en stage et, si tout va bien, ils sont embauchés en CDI. Comme dans beaucoup de métiers du bâtiment, il y a une pénurie de personnes formées. “Poseurs d’avenir” participe au développement, en qualité et en quantité, du métier d’installateur de panneaux. C’est l’un des enjeux principaux de la filière du solaire que d’avoir des personnes qui véhiculent une image de qualité autour des panneaux solaires », précise Jérôme Mouterde, CEO de Dualsun.


Carole Muet


À lire également :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Albertville (très) jazz festival se recentre

LA PROCHAINE EDITION DU FESTIVAL DE JAZZ DE LA VILLE OLYMPIQUE REVIENT A SES FONDAMENTAUX, EN FORMAT ALLEGE. Le temps, pas si lointain (2018), où Albertville jazz festival accueillait quelque 9 000 spectateurs est-il révolu à jamais ? Le temps où la ville...

LIRE LA SUITE

Faire son marché des solutions à Solucir

Le salon Solucir dédié a l'économie circulaire se déroule mardi 17 et mercredi 18 mai à Annecy. En matière d’économie circulaire, il importe de ne pas marcher en rond mais d’aller droit à l’essentiel : l’action. C’est l’objet du salon Solucir, les 17 et 18 mai à...

LIRE LA SUITE

Publicité

Pin It on Pinterest