A l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, plusieurs organisations lancent la campagne «Aucun enfant n’est illégal». Les enfants sans statut officiel ont droit à la formation et devraient obtenir une régularisation facilitée. La campagne suisse exige le respect du droit à la formation, du niveau pré-scolaire jusqu’au niveau post-obligatoire, a indiqué l’association. L’association souhaite qu’aucune mesure de contrainte ne soit prise à l’encontre des mineurs. A noter que L’association « Pour le droit des enfants sans statut légal » a été fondée récemment par le Collectif de soutien aux sans-papiers de Genève, Terre des Hommes Suisse, l’Entraide protestante, les syndicats SSP-VPOD, ainsi que les permanences juridiques et sociales pour les sans-papiers de Bâle, Berne et Zurich.

img10909.jpg

Plusieurs organisations viennent de lancer la campagne « Aucun enfant n’est illégal ».