45% des homicides sont commis dans le contexte domestique. De 2000 à 2004, la police a enregistré chaque année en moyenne 213 victimes d’homicides ou de tentatives d’homicide. Parmi celles-ci, on compte en moyenne 127 hommes et 86 femmes. Si le rapport est de 1,5 homme pour une femme parmi les victimes, il est de sept hommes pour une femme parmi les suspects. Sept victimes sur dix connaissaient leur agresseur avant les faits. Les femmes sont le plus souvent agressées dans le contexte d’une relation domestique. Ces données proviennent d’une enquête spéciale de l’Office fédéral de la statistique (OFS) sur les homicides.

img1075.jpg

Les femmes plus souvent victimes que suspectes. La plupart des victimes connaissaient le suspect avant les faits. La part la plus élevée de victimes décédées s’observe dans le contexte domestique. Les modes opératoires les plus fréquents sont l’arme blanche et l’arme à feu. Plus d’étrangers résidents que de Suisses parmi les victimes comme parmi les suspects. La plupart des suspects étaient déjà connus de la police.