Ancien ingénieur au sein de la Fédération des Sociétés de la Croix Rouge et du Croissant Rouge où il a exercé ses talents en télécommunications et informatique, Jean-Paul Lucot a choisi depuis deux ans, en parallèle de son activité professionnelle, de faire partager sa passion d’enseigner, à l’ifage.

Dans quel domaine exercez-vous précisément à l’ifage?
J’enseigne l’informatique en cours du soir depuis deux ans. C’était un choix évident en raison de mes connaissances liées à mon poste professionnel qui touche aux systèmes de télécommunication, à l’électronique et à l’informatique. Je porte aujourd’hui une double casquette, m’offrant le plaisir de travailler à la fois dans le concret et la formation.

Qu’est-ce qui vous intéresse justement dans le fait d’enseigner au terme d’une journée de travail?
Je forme des personnes depuis que j’ai 17 ans. J’aime le contact, le partage et l’échange. Enseigner constitue un élément de plus dans ma vie. C’est participer au bon développement de la personne, qu’il s’agisse des étudiants ou de moi-même. C’est très motivant. Chacun apporte son histoire et son parcours. L’enseignement n’est jamais à sens unique.

Qu’apporte la filière des techniciens en informatique aux élèves qui la suivent?
Les cours sont sanctionnés par un certificat de l’ifage. Nous travaillons par session. Mon souci est d’apporter aux étudiants qui y participent, les connaissances dont ils ont besoin dans leur métier. Il s’agit en conséquence de donner un enseignement lié au matériel et aux réseaux informatiques. Je m’attache à faciliter la compréhension de chacun à un outil et à adapter la demande à une réalité d’entreprise. Chacun doit pouvoir y trouver son compte. Il s’agit d’apprendre au plus juste et au plus efficace en faveur de son milieu professionnel.

img10857.jpg

Jean-Paul Lucot a choisi depuis deux ans, en parallèle de son activité professionnelle, de faire partager sa passion d’enseigner, à l’ifage