Si la fiscalité verte rapporte des recettes à l’État, son objectif est aussi de modifier le comportement des entreprises. Pour autant, le système fiscal français accorde une place très limitée aux taxes vertes et prévoit de multiples exemptions.

Lire l'article originel >>