Six mois après la fusion, la guerre fait rage autour de la nomination du patron opérationnel du numéro un mondial de l’optique.

Lire l'article originel >>