Les changements climatiques devraient provoquer une baisse du produit national brut en Allemagne et augmenter considérablement le nombre de morts dus à la canicule. C’est ce que montre une récente étude du WWF Allemagne. En Suisse, il faudra s’attendre à des conséquences encore plus drastiques que chez notre voisin. En raison des changements climatiques, une augmentation considérable des morts dus à la canicule et une perte de la productivité du travail menacent l’Allemagne d’ici la fin du siècle. Ceci ressort d’une étude que le Kieler Institut für Weltwirtschaft (IfW) et le WWF ont présentée à Hambourg. « Nous pourrions perdre 0,1 à 0,5 % du produit national brut par an à cause du nombre croissant de jours de canicule », met en garde l’auteur de l’étude, le Professeur Gernot Klepper de l’IfW.

L’étude intitulée «Coûts des changements climatiques» a analysé l’impact des températures croissantes sur la santé et la productivité de la population en Allemagne pour la période de 2071 à 2100. Elle parvient à la conclusion que, sans mesures préventives, le nombre de morts dus à la canicule augmentera en Allemagne de 5’000 à 15’000 par an. Selon les prévisions, les coûts hospitaliers croîtront de 300 à 700 millions d’euros par an.

img2281.jpg

Les changements climatiques font transpirer l’économie