Cette année, plus que jamais, l’Evian Masters poursuit sa dynamique de développement avec un nouveau format sportif : un cut, un champ de joueuses élargi à 90 et un final le dimanche. De quoi corser l’enjeu d’un des tournois les plus exigeants du monde tout en offrant au public et aux medias un week-end entier de golf de haut niveau.

Et déjà, lors de ce premier tour, la formule se révèle gagnante. Le public répond présent en venant vivre massivement cette première journée. Une affluence record qui atteint celle du final de l’édition 2006.

Les joueuses aussi attaquent la journée bille en tête. Et déjà, très tôt ce matin, les scores flambent. A la mi-journée, le leaderboard affiche deux joueuses en tête avec une carte de 66 (-6). L’Américaine Pat Hurst, vainqueur de cinq titres américains dont un majeur, et la jeune rookie Coréenne Eun-Hee Ji, 21 ans, se partagent le haut du tableau avec une belle succession de birdies, et même un eagle au 3 pour la Coréenne.

Alors que les favorites s’élancent sur les fairways, la barre est déjà très haute. C’est Brittany Lincicome qui gère le mieux ce premier tour. Avec un aller en 32, à la faveur d’un eagle au 9, l’Américaine, vainqueur cette année du Ginn Open, ne laisse filer qu’un bogey au 14 pour 3 birdies sur le retour. Une carte de 66 (-6) au final lui permet de figurer dans le trio de tête.

Moins de réussite pour la numéro 1 mondiale. Avec 6 birdies, deux bogeys et deux double-bogeys, Lorena Ochoa bataille toute la journée pour rester dans le par, à la 26e place. Quant à la tenante du titre, l’Australienne Karrie Webb, elle termine 13e à -2.

Les Françaises accusent un départ difficile. Meilleur score, Stéphanie Arricau signe un 73 (+1) pour une 37e position aux côtés notamment des deux américaines Michelle Wie et Morgan Pressel.

img5666.jpg

Le grand tournoi international de Golf féminin à Evian