Julius Baer a connu une solide croissance l’an dernier, malgré la crise des crédits. La banque zurichoise a vu son bénéfice net progresser de 31% pour atteindre 1,137 milliard de francs.

Les actifs sous gestion se montaient, quant à eux, fin 2007 à 405 milliards de francs, soit une progression de 12%, a indiqué vendredi la banque. L’afflux d’argent frais s’est chiffré pour sa part à 35 milliards.

«2007 a été une nouvelle année de grand succès», souligne le patron du groupe, Johannes de Gier, cité dans un communiqué. La banque a pu s’appuyer sur les bonnes performances de ses deux activités-clés, à savoir la gestion de fortune (private banking) et la gestion institutionnelle (asset management).

Le produit d’exploitation s’est amélioré de 22% pour s’inscrire à 3,449 milliards de francs. Les opérations de commissions et de prestations de services ont elles affiché une hausse de 17% à 2,755 milliards.

Evenement
Le jeudi 7 février s’est déroulée une Conférence sur «Une brève histoire du risque, de Démosthène aux subprimes» à l’hôtel Kempinski introduite par Claude Gonet, Directeur et Membre du Comité Exécutif de la banque Julius Baer de Genève. Présenter un sujet de fond à la fois original et inspiré de l’actualité est l’occasion pour Julius Baer de communiquer sa vision de l’économie et des marchés tout en suscitant une réflexion plus globale grâce à la présence d’orateurs qui font autorité dans leur domaine.

Cotée en bourse et transparente quant à ses résultats, Julius Baer bénéficie de la confiance de ses actionnaires et clients qui apprécient le succès de sa stratégie, son statut indépendant et le renforcement de sa position sur les principaux marchés internationaux.
A l’occasion de cette soirée, deux conférenciers se sont exprimés: Gérard Piasko, responsable de la stratégie d’investissement du Private Banking du groupe Julius Baer, a expliqué le thème de l’«Economie, marchés financiers en 2008, risques et opportunités» et Pierre-André Chiappori, professeur d’Economie à l’Université de Columbia à New York, a entretenu le thème de l’«Histoire de la philosophie du risque, de Démosthène aux Subprimes». Deux sujets au combien passionnants afin de mieux prendre conscience des risques actuels.

img7794.jpg

Claude Gonet, Directeur et Membre du Comité Exécutif de Julius Baer à Genève.