Le Muséum d’histoire naturelle de Genève présente, dans le cadre de l’année « Tout peut arriver » en Ville de Genève, du 24 avril 2007 au 16 février 2008, «allolaterre.cata», une exposition consacrée aux catastrophes naturelles. Cette exposition décline le thème des catastrophes autour de trois sujets : les catastrophes écologiques, les extinctions du passé et les risques naturels en Suisse. Divers exemples de catastrophes, tels que l’assèchement de la mer d’Aral, la disparition du Dodo ou l’éboulement de Randa serviront de tremplins pour aborder la question de la relation entre l’homme et son environnement. Le visiteur prend conscience que l’homme est tour à tour « apprenti sorcier » lorsqu’il provoque des catastrophes écologiques, « enquêteur » lorsqu’il recherche la cause de la disparition des dinosaures et « acteur/spectateur » lorsqu’il vit des catastrophes naturelles. Un ouvrage « allolaterre.cata: dans la jungle des catastrophes » rédigé pour l’occasion, propose un regard complémentaire sur cette thématique, avec une plongée au cœur des définitions, des concepts, de l’histoire des théories et de leurs influences culturelles. L’ouverture de la nouvelle exposition du Muséum consacrée aux catastrophes coïncide avec le début de la réouverture du musée qui avait été fermé « en catastrophe » le vendredi 13 avril, en raison de la chute de faux plafonds.

img3268.jpg

L’exposition se tient au Muséum d’histoire naturelle de Genève