Du 7 au 23 mars 2016, le département de gynécologie et d’obstétrique des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) présente une exposition de photographies intitulée « Le deuil d’un enfant éphémère ». Ce travail d’artiste présente une mise en images et en mots, pleine de sensibilité, illustrant le vécu des parents face au deuil périnatal. Une autre façon d’en parler.

La mort périnatale est la perte d’un enfant en cours de grossesse (fausse couche, interruption de grossesse suite à la découverte d’une anomalie foetale grave, décès in utero), à la naissance ou durant les sept premiers jours de vie. Elle a ceci de particulier de survenir à un moment qui était destiné à la vie et normalement synonyme de bonheur.

Exposition sur l’expérience douloureuse des parents

L’exposition « Le deuil d’un enfant éphèmère » retrace les différentes étapes de cette épreuve. L’expérience du deuil à ce moment précis où la vie est attendue, provoque des sentiments douloureux, de perte et d’impuissance. Pour illustrer ces différents moments, seize grandes affiches photographiques proposent d’essayer de penser l’impensable. Des citations de parents mettent des mots sur ces ressentis liés à la perte. Quant aux postures des danseurs photographiés, elles mettent en mouvement les émotions. Chaque photographie parle d’un instant de cette souffrance vécue et démontre magnifiquement que le corps et la pensée se mobilisent ensemble vers un mouvement. L’exposition a été créée par Marie-José Auderset, commissaire, avec la participation de la photographe Aliénor Held, des danseurs de la Cie Zevada et de la consultante en deuil périnatal Esther Wintsch.

Les HUG accompagnent le deuil périnatal

L’accompagnement des couples endeuillés est un défi pour les équipes soignantes. En effet, l’épreuve de la perte d’un enfant est extrêmement éprouvante pour le couple. Chacun le vit de manière différente, selon son histoire personnelle et ses ressources. Ainsi une prise en charge pluridisciplinaire et adaptée aux besoins de chacun prend tout son sens. Pour accompagner les parents touchés, les HUG ont constitué une équipe de professionnels composée de sages-femmes, gynécologues obstétriciens, infirmières, psychologues, psychiatres, pédopsychiatres, généticien, pathologues, pédiatres, aumôniers et assistante sociale. Les objectifs de ce groupe sont d’offrir un soutien et une prise en charge coordonnée des parents mais aussi d’être un appui et une ressource pour les équipes soignantes.

Six à huit semaines après l’événement, un entretien avec un médecin est proposé à tous les couples concernés. L’objectif est de faire le point sur les résultats médicaux, de reparler du vécu et de l’accompagnement lors du séjour à la Maternité, ainsi que de discuter d’une éventuelle future grossesse.

Ce dispositif, plaçant les parents au centre, renforce leur aptitude à surmonter la douleur et à reprendre le chemin de la vie.

Lundi 7 mars : vernissage public de l’exposition
Le vernissage de l’exposition, ouvert à toutes et tous, se déroulera le lundi 7 mars 2016 à 18h à la salle Opéra des HUG (accès par le bâtiment principal de l’hôpital). Des extraits de témoignages seront lus et les danseurs improviseront plusieurs chorégraphies pour donner corps et vie à ces textes.

Samedi 19 mars : Cérémonie du souvenir
Comme chaque année en mars, une cérémonie destinée à rendre hommage aux enfants décédés est organisée par les HUG. Il s’agit de prendre un temps pour rendre hommage aux enfants décédés. Le 19 mars à 17h à la salle Opéra, parents, familles et proches d’un enfant trop tôt disparu ainsi que soignants et bénévoles se retrouveront pour partager un rituel symbolique.

En savoir plus

http://www.hug-ge.ch/obstetrique/deuil-perinatal
http://www.hug-ge.ch/ceremonie-du-souvenir

img20953.jpg