« Face à l’urgence climatique, les grandes villes doivent arrêter de se faire plaisir avec des projets expérimentaux »

« Face à l’urgence climatique, les grandes villes doivent arrêter de se faire plaisir avec des projets expérimentaux »

Pour répondre aux problèmes liés au réchauffement climatique, le métier de « responsable de la résilience » a été créé dans les métropoles. Un professionnel du secteur, Sébastien Maire, explique en quoi consiste cette nouvelle activité.

Crédit des images : www.lemonde.fr

Lire l'article originel >>

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.