Roger Federer a remporté hier soir son cinquième US Open d’affilée en venant à bout de l’écossais Andy Murray en trois sets sur le score de 6-2, 7-5, 6-2 en 1 heure et 50 minutes de jeu. Le Suisse, avec désormais 13 titres du Grand Chelem, n’est plus qu’à une longueur du recordman Pete Sampras. Face à Murray, le Suisse réussissait une entame de match époustouflante notamment lors de la première manche où il réussissait tout ce qu’il entreprenait et commettait très peu d’erreurs directes tout en s’appuyant sur un très bon service. Dans la seconde manche, il baissait un peu sa garde et perdait en pourcentage de premières balles, ce qui permit à Murray de se libérer un peu et de lâcher ses coups. Mais Federer redevenait intouchable lors de la fin du deuxième set où il réussissait sans doute le meilleur jeu de la finale en breakant l’écossais à 6-5 pour le suisse. La troisième manche fut une formalité et le Suisse pouvait laisser exploser sa joie en remportant son cinquième US Open d’affilée, ce qui n’avait jamais été réussi dans l’ère Open.

img10314.jpg

Federer est redevenu un joueur exceptionnel lors de cette finale gagnée de main de maître.