Dans le cadre des Fêtes de Genève, la police a mis sur pied un important dispositif sécuritaire afin de prévenir les vols et les nuisances diverses inhérentes à ce genre de manifestation auxquelles des dizaines de milliers de personnes participent.

Il faut faire attention
Malgré la présence policière renforcée, il faut relever une augmentation des vols dans les secteurs du Jardin Anglais et du quai Gustave-Ador. Il s’agit principalement de vols de sacs à main ou sacs à dos et de vols « à la tire » (porte-monnaie – téléphones portables), commis pour la plupart par des hommes âgés de 25 à 30 ans environ lorsque leurs propriétaires sont inattentifs. Ces délits se commettent particulièrement le soir et durant la nuit.

La police genevoise invite les participants aux Fêtes de Genève à être particulièrement attentifs à leurs effets personnels. Ne jamais laisser un objet sans surveillance, ne pas oublier de fermer les poches des sacs et habits, ne pas porter ostensiblement des objets de valeur, porter son sac à main en bandoulière serré sous son bras, ne pas se fier à des inconnus trop empressés, n’emporter avec soi que l’argent nécessaire. En cas de problème ou de comportement suspect, ne pas hésiter à contacter les policiers engagés dans le cadre des Fêtes ou, en cas d’urgence, à appeler le numéro d’urgence 117.

Arrestation de deux hommes
Le premier, un ressortissant tunisien né en 1978, le second, un algérien né en 1988, tous deux sans domicile fixe, pour vol (139 CPS) et dommages à la propriété (144 CPS) en vertu de la plainte déposée.

Dans la nuit du 5 août 2006, alors qu’un touriste était assis sur une terrasse d’un stand des Fêtes de Genève, à la hauteur du quai Gustave-Ador 30, ces deux individus lui ont volé son sac à dos, en le distrayant. Le plaignant s’en est rapidement rendu compte, les a rattrapés et a tenté d’appeler la police avec son téléphone portable, mais l’un d’eux lui a donné une claque sur la main, ce qui lui a fait lâcher l’appareil, qui s’est brisé. Les deux prévenus se sont ensuite enfuis en courant. La victime a repéré une patrouille de gendarmerie et leur a expliqué ce qui venait de se passer, permettant leur interpellation peu après.

Un chien de police a trouvé le sac de l’infortunée victime à proximité de l’endroit où ils étaient assis lorsque le plaignant les a retrouvés. Le contenu était intact et lui a immédiatement été restitué. Tous deux ont formellement été identifiés comme étant les auteurs du vol et du bris du portable. Ils étaient également démunis de pièce d’identité et ne sont au bénéfice d’aucune autorisation de séjour ou de travail sur notre territoire, étant démunis de moyens d’existence personnels et réguliers. Au vu de ce qui précède, l’officier de police de service a fait conduire les prévenus à la prison, à la disposition du Juge compétent.

Accident de la circulation
Une embardée d’un scootériste est survenue lundi 7 août 2006 à 19h45, à la rue de Genève, 68 bis, (Chêne-Bourg).

Venant de la rue de Chêne-Bougeries, un scootériste genevois de 1964 circulait rue de Genève en direction de la douane de Moillesulaz. Parvenu à la hauteur du n°68 bis, avec la roue avant de son engin, cet usager a heurté le bord du trottoir côté gauche puis a chuté. Grièvement blessé, il a été transporté en ambulance à l’hôpital cantonal.

img530.jpg

Attention aux pickpockets !