Les Fêtes de Genève 2006 ont fêté leur 60ème édition sous le Millésime de la diversité.

Un final éblouissant
Les Fêtes se sont terminées dimanche 13 août au soir par un concert mémorable de Michael Jones, devant un public venu en nombre malgré une météo changeante. Près de 1,5 millions de visiteurs auront fréquenté les différentes scènes, les stands, les métiers forains et autres attractions des Fêtes de Genève 2006.

Réussite des Pré-Fêtes
Ouvertes le 20 juillet durant la canicule, les 3e Pré-Fêtes ont attiré une moyenne de 8’500 spectateurs chaque soir (en nette augmentation par rapport aux Pré-Fêtes de 2004 et de 2005), autour de la Scène des Clubs et dans les nombreux bars et restaurants disposés devant le Kiosque à musique du Jardin Anglais. La programmation artistique aura démontré que cette offre de 160 concerts gratuits répondait à une attente des Genevois et visiteurs de notre cité.

Succès du 2e slowUp
Le 1er week-end des Fêtes aura également été marqué par le succès du 2e slowUp des Fêtes de Genève, attirant plus de 20’000 participants le dimanche 6 août, sur un circuit de 26 km réservé aux adeptes de la mobilité douce, grâce au soutien de 7 communes de la rive gauche et à l’appui de l’Etat de Genève, de ses départements du territoire et des institutions, et de la Sécurité civile.

Excellente 1ère Aviron Sprint Cup
Avec la collaboration dynamique de la section d’aviron de la Société Nautique de Genève et du Club d’aviron de Vésenaz, les Fêtes de Genève 2006 ont pu créer un événement diurne dans le magnifique site de la rade de Genève, grâce à la 1ère Aviron Sprint Cup, compétition amicale mais de très haut niveau par la présence d’équipes masculines et féminines de l’élite régionale et suisse.

Forains indispensables
Le Comité d’organisation se plait à relever la haute qualité des métiers forains présentés, les nouveautés très spectaculaires ayant attiré un très nombreux public, ainsi que le succès des métiers pour enfants disposés sur la Place du Rhône. Marqué par la symbolique de la Grande Roue, trônant à l’entrée du jardin Anglais, les métiers forains auront démontré combien est essentielle leur présence au sein des Fêtes de Genève.

46 minutes de feux d’artifices : pas une blague, la réalité!
Le week-end de clôture des Fêtes de Genève a offert à un très nombreux public des événements prestigieux et spectaculaires, à commencer par le Grand Feu d’artifice pyromélodique, tiré dans le site de la rade de Genève par les maisons Imagine (France) et Panzera (Italie), en un seul tableau de 46′ sur des musiques du Monde Celtique. Les centaines de milliers de spectateurs auront certainement encore en mémoire l’impressionnant et lumineux final, mettant en scène le jet d’eau dans une débauche d’effets pyrotechniques et détonants.

Dimanche dans les airs
Ce dimanche 13 août, après les airs de musique, c’est l’air tout entier qu vibrait aux rythmes des avions. La Grande Parade aérienne « des Sommets », offerte au public par l’Aéroport International de Genève, la haute voltige en solo sur Pitts du pilote genevois Philippe Chandelle, les pilotes de Flybaboo, la patrouille du Breitling Jet Team, la Patrouille Suisse à bord de ses extraordinaires Tiger F5.

Une course de serveuses et garçons de café culte et désormais culturelle
la 10e édition de la Course des serveuses et garçons de café, avec plus de 80 participants répartis en 6 catégories briguant les premières places pour gagner des voyages en Tunisie et des nuits dans des palaces genevois. Une tradition fort sympathique à laquelle les Genevois et les professionnels de la restauration demeurent attachés.

Rendez-vous en 2007!
Les organisateurs donnent rendez-vous aux Genevois, habitants de la région, de Suisse, d’Europe et du monde entier, autour de la rade de Genève, du 2 au 12 août 2007, avec début des Pré-Fêtes dès le 19 juillet!

img563.jpg

60ème édition des Fêtes de Genève réussie, les 4 éléments ont eu leur consécration!