Marie-José Genolet et Marc Worek, co-responsables du Centre Uni-Emploi de l’Université de Genève, organisent le Forum Uni-emploi avec une cinquantaine d’étudiants. Un moment privilégié pour les entreprises qui souhaitent augmenter leur visibilité ou préparer leur relève.

Quels sont vos objectifs pour cette nouvelle édition?
Le Forum Uni-Emploi aura lieu du 2 au 12 mars 2009. Selon l’expérience des années précédentes, 1500 étudiants – dont un tiers de jeunes diplômés – viendront à la rencontre de près de 300 professionnels représentant une centaine d’entreprises et d’associations. Nous visons aussi bien les PME que les multinationales ou l’administration publique. Les associations professionnelles sont aussi très bienvenues – comme le Cercle des Dirigeants d’Entreprises de Genève qui participe au Forum Uni-Emploi depuis plusieurs années.

Vu la crise économique, est-il vraiment pertinent de solliciter les entreprises pour rencontrer des étudiants?
Nous proposons plusieurs formules de participation au forum: présentations interactives de 45 minutes, stands des entreprises ou montés par nos soins, ou encore témoignages. Les coûts restent peu élevés par rapport à d’autres manifestations de ce genre et dépendent de la taille et de l’activité de l’entreprise.
Les entreprises qui ont des objectifs de recrutement pour des stages ou des emplois trouvent à coup sûr des candidatures adéquates en peu de temps. Pour celles qui ne visent pas le recrutement à court terme, c’est une manière simple, légère et très sympathique d’augmenter leur visibilité. Ces rencontres marquent les étudiants, qui s’en souviennent volontiers quelques années plus tard!

Dans quelle mesure l’Université de Genève est-elle favorable à la présence des entreprises en son sein?
L’Université prévoit d’intensifier sa présence régionale, en développant les réseaux avec les entreprises et les organisations internationales ainsi qu’avec l’ensemble des acteurs professionnels.
Quant aux étudiants, ils sont très désireux de rencontrer les professionnels, même s’ils font des études en économie, psychologie ou sciences politiques, plus généralistes que professionnelles. Cette année, une cinquantaine d’étudiants de toutes les facultés et de nombreuses associations participent à l’organisation du Forum Uni-emploi. Nous constatons une forte motivation de la part de ces jeunes pour contacter et accueillir les professionnels.

Les professionnels rencontrent-ils les étudiants des «bonnes» filières?
Toutes les entreprises indiquent dans une «fiche signalétique» publiée sur internet et dans le Livre des entreprises, quelles filières d’études les intéressent. Les étudiants savent ainsi vers quelle société se diriger prioritairement. De plus, nous avons de nouvelles formules de partenariat qui permettent d’avoir un impact ciblé auprès de telle ou telle filière d’études. Réd.

img11190.jpg

6ème édition du Forum Uni-Emploi: les étudiants plébiscitent les professionnels