François Le Fort

par | 31 Oct 2006

Lundi 30 octobre 2006, la Ville de Genève a inauguré sur l’esplanade de la rue Charles-Sturm, dans le quartier des Tranchées, le buste de François Le Fort, offert en signe d’amitié par la Ville de Moscou. Ce geste contribuera à resserrer les liens entre Genève et Moscou et à mieux faire connaître la personnalité de François Le Fort dans sa patrie d’origine.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de Messieurs André Hédiger, Maire de Genève, Pierre-François Unger, Président du Conseil d’Etat, et Sergei Ordzhonikidze, Directeur général de l’Office des Nations Unies à Genève, ainsi que des descendants de François Le Fort. La Ville de Moscou était représentée par Messieurs Sergey L. Baydakov, Préfet de l’Arrondissement administratif central, Alexander V. Smoryakov, Chef de l’Arrondissement de Lefortovo, Kirill Batarin, Expert du Département des relations internationales, Alexander Taratynov, sculpteur du buste de François Le Fort, et Mikhail V. Korsi, architecte, auteur du monument François Le Fort.

Général et Amiral
Né en 1656, François Le Fort, citoyen genevois, devenu général et amiral de la flotte russe sous le Tsar Pierre le Grand, jouit d’un très grand prestige en Russie, et plus particulièrement à Moscou où il a donné son nom au quartier de Lefortovo. La capitale russe vient d’ailleurs de fêter le 350ème anniversaire de la naissance du plus russe des Genevois.

Dirige le siège d’Azov
C’est en 1689 que François Le Fort devient l’ami et le conseiller de Pierre le Grand. Il réorganise alors son armée sur le modèle européen. Entre 1695 et 1696, il dirige brillamment le siège d’Azov. À la fin de l’année 1696, Le Fort est appelé à diriger la première ambassade d’un Tsar en Europe. En février 1699, le Tsar le remercie en le nommant vice-roi du Grand-Duché de Novgorod, ce qui fait de lui un membre de la noblesse russe. Il meurt quelques jours plus tard des suites d’une blessure.

Son frère, le syndic de Genève
Malgré l’éloignement, François Le Fort a toujours cherché à défendre les intérêts de sa patrie d’origine et à soutenir les membres de sa famille. Durant toute sa vie, il entretient une importante correspondance avec son frère aîné, Ami Le Fort, Syndic de Genève. Lors de la construction du quartier des Tranchées à Genève, une rue lui fut dédiée.

Pour toute information complémentaire :
Service des relations extérieures de la Ville de Genève. Tél. 022 418 29 87.

img1267.jpg

François Le Fort

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Niveau de vie : 65 800 euros par an

Dans la partie française du pôle métropolitain de Genève (composé de huit intercommunalités autour du lac Léman), les 10 % les plus aisés ont un niveau de vie supérieur à 65 800 euros par an, dépassant même 78 500...

Lire la suite

Publicité

Pin It on Pinterest