Le ministre de l’Action et des Comptes publics a annoncé avoir proposé au premier ministre le lancement d’une étude sur le sujet, après des polémiques récentes sur le véritable montant de la fraude sociale et aux documents officiels. Le Parlement ou l’administration pourraient se charger des investigations.

Lire l'article originel >>