Pour la première fois, les musées municipaux et privés membres de la Conférence des musées genevois publient conjointement leur chiffre de fréquentation.
En 2015, le nombre de visites global de cette quinzaine de musées avoisine le million puisqu’il s’élève à 970’424 visites.

Autour d’un million de visites dans les institutions de la Conférence des musées genevois

La Conférence des musées genevois regroupe à l’heure actuelle 15 institutions, tant privées que publiques, et est composée des musées suivants : Bibliothèque de Genève (Espace Ami-Lullin et Institut et Musée Voltaire) / Conservatoire et Jardin botaniques / Fondation Baur / Fondation Martin Bodmer / Mamco – Musée d’art moderne et contemporain / MIR – Musée international de la Réforme / Musée Ariana / Musée Barbier-Mueller/ Musée d’art et d’histoire et ses filiales (Maison Tavel, Musée Rath, Cabinet d’arts graphiques) / Musée de Carouge / Musée des Suisses dans le Monde / MEG – Musée d’ethnographie de Genève / Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge / Muséum d’histoire naturelle de Genève et son site du Musée d’histoire des sciences / Musée de la Société des Nations.

À eux tous, ces musées couvrent l’ensemble des domaines – nature, science et technologie, arts et cultures du monde, archéologie, littérature, Genève internationale ou encore art et histoire – qui composent la riche palette du paysage muséal genevois.

En 2015, le nombre global de visites comptabilisées s’élève à 970’424. Ce chiffre ne comprend pas le Musée de la Société des Nations (fermé pour travaux en 2015) et les Conservatoire et Jardin botaniques, musée de plein air en accès libre, qui ne peut pour l’heure fournir qu’une estimation de sa fréquentation. À noter que celle-ci s’élève tout de même à plusieurs centaines de milliers de visites, ce qui porterait la fréquentation globale de tous les musées de la Conférence au million passé, témoignant de l’attractivité de la place muséale genevoise.

La Conférence des musées genevois a décidé cette année de communiquer un chiffre global de fréquentation de ses institutions. Ce choix participe de la volonté de renforcer conjointement le statut de la place muséale de Genève; il s’inscrit également dans la continuité des actions communes déjà menées et à venir, telles que le lancement de la saison muséale genevoise initié en 2015 ou la participation à la 4e Nuit des musées. D’autre part, la Conférence ne souhaite pas établir de classement entre ses musées, considérant que ces derniers ne peuvent être comparés uniquement sur la base d’une approche chiffrée.

On relèvera toutefois que quatre musées comptent plus de 100’000 visites chacun dans leurs murs : il s’agit du Musée d’art et d’histoire, du MEG, du Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge et du Muséum d’histoire naturelle de Genève.

L’année 2015 : événements et publics

L’année 2015 a été rythmée par de grands événements fédérateurs: pour sa 3e édition la Nuit des musées a rencontré un succès populaire grandissant et a attiré 7’550 personnes. 2015 a également été une année de célébration dans plusieurs musées : le nouveau MEG a fêté son premier anniversaire, le Mamco a poursuivi les festivités marquant les 20 ans de son existence, et la Fondation Baur, Musée des arts d’Extrême-Orient, a célébré le centenaire de la naissance d’Alfred Baur.

Outre ces événements, les institutions muséales mènent tout au long de l’année des actions de médiation en faveur de leurs publics ; depuis 2013, le Département de la culture et du sport de la Ville de Genève (DCS) mène par ailleurs un projet d’études visant à mieux connaître les publics de ses institutions. La jeunesse étant une préoccupation importante du DCS, notons ainsi que 48’086 accueils ont été réalisés dans les musées municipaux en 2015 dans le cadre des programmes « scolaires » ainsi que « jeune et famille ».

img20932.jpg