Fusion publicitaire des Transports Publics Genevois (tpg) et Lausannois (tl)

par | 17 Oct 2016

C’est une petite révolution. Les forces publicitaires des Transports Publics Genevois (tpg) et Lausannois (tl) seront réunies dès le 1er janvier 2017 sous une entité unique, TP Publicité. C’est Jean-Claude Schmalz, Directeur général qui guidera cette mutation susceptible de renforcer l’attrait des annonceurs nationaux auprès des millions d’utilisateurs des bus, trams, trains et métros des deux métropoles lémaniques. Une offre qui permettra d’abaisser le coût-contact pour les annonceurs.

Le succès genevois remporté depuis plusieurs années par l’affichage, l’habillage intégral et les espaces intérieurs a suscité un fort intérêt auprès de la régie lausannoise dont le réseau est en plein développement, avec la multiplication des navettes des trains LEB, du m1, m2 et l’arrivée future du m3 désireuse de mieux valoriser leurs supports publicitaires. Les annonceurs nationaux – très souvent basés en Suisse alémanique – préfèrent un interlocuteur unique, susceptible d’atteindre les utilisateurs des deux réseaux avec un tarif unifié et une cohérence communicationnelle inédite. Avec l’avantage de pouvoir toucher la France voisine, ils trouveront en TP Pub le partenaire apte à proposer une publicité « chirurgicale » sur l’une ou l’autre région, ou dans leur ensemble.

Deux collaborateurs de vente dédiés à Lausanne

La clientèle locale ne sera pas pour autant négligée. Deux commerciaux ont été engagés avec pour objectif de conquérir ou consolider la clientèle de l’agglomération lausannoise. Le bureau de Zurich et celui de Genève assureront la commercialisation nationale des espaces à disposition. Les prix par contact vont par ailleurs baisser avec la nouvelle entité. L’uniformisation future des formats – dépendants du matériel roulant et des lieux de passage – sera un des facteurs de cette diminution.

Vers une plateforme nationale

L’alliance des forces publicitaires genevoises et lausannoises n’est dans la pensée de Jean- Claude Schmalz qu’un premier pas vers un site commun de la publicité dans les transports publics des principales villes suisses. La demande existe. Pour les annonceurs nationaux, la décision ainsi simplifiée d’investir dans des zones très étendues est une valeur ajoutée et une évidente économie de temps et de masse. Pour les annonceurs régionaux, la place locale restera disponible dans la multitude d’offres proposées. Dans cet esprit, le rapprochement Genève-Lausanne est un premier pas qui servira de test grandeur nature dans un bassin de plus d’un million de personnes.

img21577.jpg

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest