Le deuxième tour des élections cantonales neuchâteloises a permis au PLR.Les Libéraux-Radicaux de fêter un grand succès avec l’élection de 3 conseillers d’Etat (+1). Ce magnifique résultat démontre que la création du nouveau Parti né de la fusion du Parti libéral et du Parti radical a créé une nouvelle dynamique positive pour le courant libéral-radical. Le PLR avait déjà gagné un siège au Grand Conseil il y a 3 semaines, devenant le 1er groupe politique au Parlement et 1er parti du canton. Le PLR renforce ainsi sa place de parti le mieux représenté dans les gouvernements et Parlement cantonaux de Suisse. Le PLR renforce aussi son rôle de première force politique dans les cantons romands.

Lors du premier tour des élections cantonales neuchâteloises le 5 avril, les 5 candidats du PLR s’étaient déjà distingués par une excellente performance, terminant entre la 3 et la 7ème place sur 30 candidats. Le mandat du peuple était clair pour le second tour. Après quatre ans, la population neuchâteloise souhaitait refermer la parenthèse de la majorité de gauche au gouvernement en plaçant 5 PLR dans les 7 premières positions. Le PLR a logiquement représenté ses 3 candidats les mieux placés au second tour, ceci malgré la majorité de gauche au Grand Conseil qui s’explique par le recul de l’UDC (-3 députés) alors que le PLR avait lui gagné un siège. On regrettera que le PDC n’ait à Neuchâtel, pas décidé de soutenir une majorité de droite, en refusant de donner une recommandation de vote pour le second tour.

Le résultat des élections neuchâteloises confirme le trend initié en 2008 en faveur des Libéraux-Radicaux qui s’est déjà vu lors des élections communales et cantonales en Valais romand et lors des communales à Neuchâtel. A l’inverse le PS a confirmé son trend négatif au niveau national, avec la perte de 5 sièges au Grand Conseil alors que si les Verts gagnent des sièges dans le législatif, ils ont perdu leur siège à l’exécutif, faute de personnalités convaincantes.

Par cette élection, le PLR renforce son statut de premier parti en Suisse romande avec, 182 sièges dans les parlements cantonaux (PS 152, PDC 139, UDC 84) et son rôle de premier courant politique en suffrages dans 3 cantons (NE, VD, GE), 2e dans un canton (VS) et 3e dans deux cantons (FR et JU).

Le PLR renforce également sa position de parti le plus fortement représenté dans les cantons de Suisse, aussi bien dans les Grand Conseils que dans les exécutifs. En effet, avec 45 Conseillers d’Etat (+1), le PLR distancie largement le PDC qui en compte 35, le PS en ayant 32, l’UDC 17, et les Verts 10.

Le PLR.Les Libéraux-Radicaux félicite le PLR neuchâtelois de cette belle victoire, il se réjouit de cette confirmation de la nouvelle force donnée aux idées libérales-radicaux par la création du nouveau parti issu de la fusion des partis libéral et radical. Le PLR continuera de s’engager avec force pour l’emploi, pour des assurances sociales saines et pour un Etat efficace et proche des citoyens.

img12647.jpg

Le PLR renforce sa place de premier parti dans les cantons suisses