Lors de sa séance hebdomadaire du 29 juin, le Conseil d’Etat s’est prononcé sur des investissements importants pour l’Aéroport de Genève.

Le Conseil d’Etat a, en particulier, accueilli favorablement le principe d’une participation de Genève Aéroport au processus d’achat du Centre Swissair, situé sur le domaine aéroportuaire. Ce bâtiment est d’un intérêt public stratégique pour Genève Aéroport, dans la mesure où il se situe à l’immédiate proximité de la future Aile Est et du nouveau centre de tri des bagages. Construit en 1989, l’immeuble, composé de cinq étages de bureaux et de sous-sol, est actuellement codétenu par IATA, l’Etat de Genève et SAirGroup AG, en liquidation. Il est au bénéfice d’un droit de superficie sur le domaine aéroportuaire.

Les offres d’achat étant actuellement en cours, il n’est pas possible de communiquer sur les montants autorisés par le Conseil d’Etat, qui prendra sa décision finale dans le courant de l’été.

Le Conseil d’Etat a également été amené à se pencher sur la concrétisation de la prise de participation de Genève Aéroport dans les Aéroports de Lyon. La coopération régionale, essentielle sur nombre de politiques publiques, dont le transport aérien, est vivement souhaitée par le Conseil d’Etat. Toutefois, ce dernier a renoncé à autoriser Genève Aéroport à participer au consortium tel qu’il a été finalisé. En effet, les changements de partenaires financiers qui ont été opérés par la direction du consortium au cours de ces dernières semaines n’ont pas été de nature à convaincre le Conseil d’Etat de la viabilité de ce projet. Cette décision ne remet en cause ni la qualité des participants, pour certains par ailleurs qualifiés par l’Agence des participations de l’Etat (APE), ni le souhait de coopération à l’avenir avec les Aéroports de Lyon.

img21339.jpg