Le rendez-vous était rare et il promettait un moment intime avec Aurore Dupin ""plus connue sous le nom de George Sand. Le défi est difficile à relever et ce pari un peu fou a fait recette, vendredi 10 octobre, au bar-restaurant de La Fontaine à Artas.
Et oui, qui l’aurait cru. George Sand s’est invitée à la 10e édition d’un Festival d’art en bar des plus intimes pour l’occasion. Et dans le rôle de celle qui est devenue romancière et auteur dramatique, on découvrait Marjolaine Humbert de la Compagnie du Cadran. Un rôle tenu à la perfection dans une salle bouillonnante.
""Les spectateurs étaient surpris de découvrir dans des extraits des correspondances de jeunesse de George Sand une telle maturité d’écriture. Tantôt tempête, sincère, menteuse, vaillante et lasse, la journaliste et grande littéraire française est en devenir. Née à Paris en 1876, Aurore Dupin a toujours écrit. Dans ses correspondances elle apparaît déjà comme une artiste et une femme sensible face au changement profond de la société du XIXe siècle. L’occasion de féliciter la prouesse de la comédienne Marjolaine Humbert qui s’est révélée dans une mise en scène signée Christophe Truchi.
La soirée s’est terminée sous de chauds applaudissements et le public était impatient d’échanger avec la comédienne.
Carole Muet

2015-10-17