L’eau de pluie est un bien publique accessible à tous, c’est une ressource qui peut offrir dans de nombreuses régions du monde un accès durable à l’eau. Sa bonne gestion contribue à l’amélioration des conditions d’assainissement et d’hygiène et augmente la provision d’eau pour l’agriculture. Il est assez courant déjà de voir une bonne utilisation de l’eau de pluie dans des nouvelles constructions d’habitation. Effectivement, pourquoi se servir de l’eau potable pour la chasse d’eau, pour arroser son jardin ou pour nettoyer sa voiture ? Une réflexion écologique et économique mène vers des solutions simples, ayant prouvé leur efficacité en Suisse, en Europe et ailleurs.

L’industrie, un grand consommateur d’eau, doit aussi profiter des bonnes pratiques de la gestion de l’eau de pluie. Respectueuses de l’environnement, elles font partie de la gestion durable des ressources naturelles et sont autant plus souhaitées quand il est question de quantités substantielles. En effet, l’eau est un élément nécessaire pour le cycle technologique d’une grande partie de la production industrielle. Elle est notamment utilisée dans le processus de refroidissement où elle n’est pas soumise aux exigences d’une eau potable. Une usine dispose très souvent de surfaces importantes de toitures qui peuvent faire partie d’un futur système de collecte de l’eau de pluie.

L’utilisation de l’eau de pluie est très diverse, elle peut couvrir en grande partie les besoins liés au cycle de la production, au nettoyage des locaux, à l’hygiène du personnel, à l’usage des sanitaires ou encore à l’arrosage d’un parc ou d’une pelouse d’une usine. Autrement dit, les frais de fonctionnement et de production pour l’entreprise seront réduits.

Une étude économique doit être conduite pour justifier l’efficacité de l’action. En effet, l’investissement d’une installation de collecte l’eau de pluie est minimal quand les auteurs – architectes et ingénieurs – font la réflexion lors de la conception d’un projet. Concernant les bâtiments existant, les coûts d’une telle action peuvent être sensiblement réduits si on utilise des citernes désaffectées , des bassins ouverts, un cycle fermé d’utilisation et autres solutions judicieuses. L’eau utilisée par une usine est généralement non potable, ce qui induit une purification très sommaire grâce à des processus de décantation et de filtrage. Encore un argument : le monde connaîtra de plus en plus une crise de l’eau et bien sûr, elle engendra une augmentation considérable du prix de l’eau.

Aujourd’hui il est évident qu’une gestion durable des ressources naturelles est indispensable pour sauvegarder les nappes phréatiques, préserver la biodiversité au sein des écosystèmes et ainsi garantir des conditions de vie acceptables pour les générations futures. L’industrie, la colonne vertébrale de l’économie, doit répondre à cet appel.

img2139.jpg

La gestion de l’eau de pluie, un thème riche et intéressant