Ghana: le projet de développement du front de mer inquiète les artisans

Ghana: le projet de développement du front de mer inquiète les artisans

Comme toutes les grandes villes côtières de Rio De Janeiro à Nice ou Vancouver, la capitale ghanéenne Accra rêve de développer son front de mer et d’y attirer les plus grands investisseurs immobiliers. Aujourd’hui, ce sont des bureaux du gouvernement, des habitations de fortune, un hôtel et le centre culturel qui s’étirent le long des 2,4 kilomètres de côtes de la ville. Parmi les projets qui changeront cette physionomie, la “Route Marine” (Marine Drive Project), dirigée par le cabinet d’architecture de l’anglo-ghanéen David Adjaye, devrait coûter quelque 10 milliards de dollars pendant 10 ans de travaux, sur près de 100 hectares.

Lire l'article originel >>

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.