Le conseil d’administration de Renault a annoncé mercredi qu’il renonçait à verser à Carlos Ghosn une indemnité de non-concurrence et qu’il supprimait sa rémunération en actions pour les années 2015 à 2018, un montant total qui aurait pu atteindre près de 30 millions d’euros. “Le Conseil a décidé à l’unanimité (.) de renoncer au bénéfice de l’engagement de non-concurrence souscrit par M.

Lire l'article originel >>