Pour la première fois, à Genève, une grande exposition rétrospective est consacrée à Alberto Giacometti (1901-1966), artiste majeur du XXe siècle. De nombreuses sculptures, des tableaux, des dessins et des documents permettent de retracer son cheminement artistique – des objets surréalistes aux grandes figures longilignes de l’œuvre de la maturité. Giacometti, originaire des Grisons, choisit Paris en tant que ville d’adoption, tout en gardant des liens étroits avec son pays natal.

Il séjourne toutefois de 1942 à 1945 à Genève, devenue dans les années de guerre un refuge et un lieu d’échange intellectuel pour beaucoup d’artistes et d’écrivains du milieu parisien. Il y côtoie le cercle autour de l’éditeur de Labyrinthe, Albert Skira, et contribue par trois textes importants à ce périodique ; c’est également à Genève qu’il rencontre sa future femme, Annette.

Mais son séjour dans notre cité représente aussi un moment difficile dans sa carrière artistique et une crise créatrice fondamentale. Dans sa modeste chambre lui servant d’atelier, à l’Hôtel de Rive, il travaille des journées entières, sans que ses recherches plastiques n’aboutissent à rien de plus que des figurines d’à peine quelques centimètres de haut. L’exposition, fruit d’une collaboration avec la Fondation Alberto Giacometti de Zurich, s’articule autour de ses œuvres de la période genevoise auxquelles on reconnaît aujourd’hui une importance primordiale dans l’histoire de la sculpture, tout en proposant un regard sur l’ensemble du parcours de l’artiste.

• jeu 05. 11. 09 – dim 21. 02. 10
• Musée Rath | Place Neuve
• Ouvert de 10 à 17 h, mercredi de 12 à 21 h. Fermé le lundi
• Entrée CHF 10.– | CHF 5.– libre jusqu’à 18 ans
• Commissariat : Nadia Schneider

img14552.jpg

L’exposition s’articule autour de ses œuvres de la période genevoise.