Google a retiré 2,3 milliards de publicités contraires à ses règles en 2018, soit 6 millions de “mauvaises publicités” par jour, avec une attention particulière pour les publicités politiques, dans un contexte de perte de confiance envers les grands acteurs du numérique, d’après des statistiques publiées par le groupe jeudi. “La confiance est fondamentale pour construire un écosystème sain, et nous savons que la confiance envers la publicité, dans le monde, est probablement à son niveau le plus bas”, a admis Mark Howe, responsable chez Google de l’industrie de la publicité en ligne en Europe, lors d’une conférence de presse. En 2017, le géant américain avait retiré 3,2 milliards d’annonces contraires à ses principes (contrefaçon, contenus inappropriés ou dangereux, etc), soit 28% de plus qu’en 2018.

Lire l'article originel >>