D’importantes avancées ont été réalisées au cours des six premiers mois de l’année dans le percement du tunnel de base du Gothard, selon le dernier rapport d’étape sur la nouvelle ligne ferroviaire alpine (NLFA). Les coûts pronostiqués sont stables. Quelque 200 mètres ont été excavés au Gothard durant le premier semestre 2007, si bien qu’au 1er septembre, 68 % des tunnels, galeries et puits ont été percés, indique l’Office fédéral des transports (OFT). Il maintient son pronostic de mise en servie du tunnel de base pour 2017 et de 2019 pour celui du Ceneri.

Ces délais ainsi que d’éventuels retards feront toutefois l’objet d’une analyse précise d’ici au prochain rapport d’étape, indique l’OFT. L’ouverture intégrale du tunnel de base du Lötschberg aura bien lieu le 9 décembre prochain. A partir de cette date, tous les trains voyageurs emprunteront les 34,6 kilomètres de la galerie « la plus moderne d’Europe », selon l’OFT. Certains le font déjà depuis la mi-septembre tandis que 3500 trains marchandises l’ont déjà traversée depuis le 15 juin. Concernant les coûts de la NLFA, la facture finale devrait s’établir, comme déjà annoncé il y a une année, à 18,7 milliards de francs, à laquelle s’ajoutent des réserves de 400 millions. L’OFT précise que ces montants ne peuvent être directement comparés à ceux des rapports d’étape précédents du fait que certains tronçons et aménagements n’y figurent plus.

img6408.jpg

La mise en service du tunnel est prévue entre 2017 et 2019.