La Red Bull Jungfrau-Stafette court, roule, vole et glisse une fois de plus. Sur quelque 500 kilomètres, répartis en 14 étapes, les participants traverseront la Suisse en portant le sautoir de leur équipe: des chutes du Rhin au Valais, en franchissant les Alpes, et retour à Zurich. Le coup d’envoi sera donné le 5 juin 2010, le dernier délai d’inscription des équipes est fixé au 31 janvier 2010.

Une même idée sur 14 étapes
L’idée de base est inchangée: des athlètes spécialistes de l’endurance, des pilotes d’engins du passé et des représentants des sports extrêmes des temps modernes ont pour mission de transmettre le sautoir de leur équipe de relais en relais et ce, sur 14 étapes à travers la Suisse. Des stars actuelles et d’antan de plusieurs disciplines sportives se mesurent ainsi avec des sportifs de loisirs mais qui n’en sont pas moins motivés. L’an prochain, le tracé sera légèrement renouvelé en promettant encore plus de passion du départ à l’arrivée. Une arrivée où le trophée, soit le fameux aigle d’argent, attendra l’équipe gagnante.

Le départ sera donné aux chutes du Rhin. A vélo, les premiers relayeurs pédaleront jusqu’à Dübendorf, avant de confier leur sautoir aux pilotes d’avions historiques qui, eux, mettront le cap sur le Jungfraujoch, si la météo le permet. Skieurs, coureurs sur glacier et coureurs en montagne prendront la suite à travers le glacier d’Aletsch et jusqu’au Eggishorn, puis parapentistes et vététistes de descente dévaleront en quelques minutes la pente jusqu’à Fiesch dans le Haut-Valais. Place dès lors aux motos du passé, aux modernes kayaks et aux bolides automobiles d’avant-guerre pour une descente de la vallée du Rhône. A Sion, les vieux coucous décolleront pour retraverser les Alpes.

Tension assurée jusqu’à l’arrivée
Durant les étapes aériennes, la course est neutralisée. Quant aux motards et pilotes automobiles, ils doivent respecter au plus près un chrono prescrit. Autant dire que la décision se fait au niveau des disciplines athlétiques. Les trois dernières étapes ont donc le potentiel pour un renversement du classement. La nouveauté de 2001 réside dans l’apparition d’un nageur et d’une nageuse dans chaque équipe, lesquels auront pour mission de fendre les eaux du lac de Zoug de part en part et de transmettre le sautoir aux vététistes de cross country, également présent pour la première fois. Après avoir franchi d’innombrables vallonnements, ils lanceront les coureurs à pied du tronçon final qui, depuis Sihlwald, fonceront sur les crêtes de l’Albis et de l’Uetliberg, avant de passer la ligne d’arrivée à l’Albisgüetli zurichois. Ils emprunteront donc un chemin pédestre dont les autochtones affirment qu’il est le plus fréquenté d’Europe.

Une course pour tous
Chacun peut participer, mais tout le monde ne trouvera pas place dans le peloton, puisque 33 équipes sur 50 ont déjà leur inscription en poche. Pour autant que le nombre maximal ne soit pas déjà atteint auparavant, le dernier délai d’inscription est fixé au 31 janvier 2010. Les sportifs individuels, hommes et femmes, peuvent proposer leurs services à la Bourse aux athlètes en ligne (www.redbulljungfraustafette.com), afin d’intégrer une équipe encore incomplète. Quelque 700 sportives et sportifs devraient être de la partie le 5 juin prochain et tous auront leur propre histoire à narrer le soir venu!

Pour tout savoir sur les heures de départ, les participants, les zones de relais et les tentes de fête, consultez régulièrement www.redbulljungfraustafette.com. Si vous voulez décider activement des performances sportives du 5 juin, placez votre offre à la Bourse aux athlètes.

img14046.jpg

14 étapes pour découvrir la Suisse.