En 2007, 10’525 interruptions de grossesse ont été déclarées en Suisse. Chez les femmes résidant en Suisse, le taux d’interruption est de 6,5 pour 1000 femmes en âge de procréer. Le nombre et le taux d’interruption de grossesse restent stables par rapport à 2006. Le taux d’interruptions de grossesse est au total de 6,8 interruptions pour 1000 femmes de 15-44 ans. Si l’on ne prend en compte que les interruptions effectuées par des femmes résidant en Suisse, ce taux est de 6,5. Le nombre et le taux d’interruption de grossesse sont stables par rapport à 2006. On note cependant une diminution du nombre de cas et des taux depuis 2001. Les taux enregistrés en Suisse ces dernières années sont bas en comparaison à d’autres pays d’Europe. L’Allemagne, l’Angleterre/ Pays de Galles, la Belgique, l’Espagne et les Pays-Bas enregistrent en effet des taux allant de 7,2 à 17,5 interruptions pour 1000 femmes de 15-44 ans.

Pour la première fois, l’Office fédéral de la statistique publie des données par canton de domicile des femmes concernées. De manière générale, les taux observés dans les cantons frontaliers ou ayant un hôpital universitaire sont plus bas lorsque l’on prend en considération le canton de domicile au lieu du canton d’intervention. La tendance inverse est relevée dans les autres cantons.

Les résultats 2007 confirment la tendance relevée ces dernières années à un recours de plus en plus fréquent à la méthode médicamenteuse au détriment de la méthode chirurgicale. En 2007, 56% des interruptions ont eu lieu par voie médicamenteuse, contre 49% en 2004. La région lémanique est la seule région où l’on note un recours plus fréquent à la méthode chirurgicale. Le nombre d’interruptions de grossesse est maximal chez les femmes entre 20 et 30 ans, puis il diminue. Le taux d’interruptions de grossesse chez les adolescentes reste bas par rapport à d’autres pays européens. En effet, il est en Suisse d’environ 5 interruptions pour 1000 adolescentes (15-19 ans), contre 10,6 en France (15-18 ans), 4,1 en Allemagne (15-18 ans), et 12,5 en Espagne (moins de 19 ans). Plus de 70% des interruptions de grossesse ont lieu dans les 8 premières semaines de grossesse et plus de 87% dans les 10 premières semaines. A noter que quelque 4% des interruptions ont eu lieu après 12 semaines.

img9742.jpg

Le nombre d’interruptions de grossesse reste stable et relativement bas.