Après avoir suspendu l’augmentation de 10% à 25% des droits de douane supplémentaires sur environ 200 milliards de dollars de produits chinois exportés vers les Etats-Unis, Trump la réactive arguant que les discussions n’allaient pas assez vite et doutant de la bonne foi des négociateurs chinois. La pression est maximale car l’enjeu est rien moins que la domination dans les hautes technologies du futur.

Crédit des images : www.latribune.fr

Lire l'article originel >>