Le nombre de morts sur les routes suisses a légèrement augmenté en 2007, avec 384 victimes contre 370 en 2006 (+ 4%). Les motards sont les plus touchés par cette hausse avec 82 tués, contre 69 l’année précédente (+ 19%).

Le nombre de cyclistes décédés a en revanche diminué de 14%, passant de 35 à 30 (- 38% depuis 2003). Celui des blessés graves a lui légèrement augmenté, de 5066 à 5235 (+ 3%), a indiqué mardi le Bureau de prévention des accidents (bpa), qui se base sur son enquête annuelle auprès des polices cantonales.

Ce qui frappe chez les blessés graves, relève le bpa, c’est la hausse du nombre de piétons accidentés sur les passages cloutés: + 18%, de 284 à 334, et même + 35% depuis 2003. D’où la nécessité de mieux adapter l’infrastructure routière aux besoins des piétons. Pour ce faire, les ingénieurs de la circulation du bpa conseillent les cantons et les communes dans leur planification.

«Il y a beaucoup de passages pour piétons en Suisse, mais ils ne sont pas tous conçus de manière optimale», relève Rolf Moning, porte-parole du bpa, interrogé par l’ATS. L’augmentation des accidents sur les passages jaunes peut aussi s’expliquer par le fait qu’automobilistes et piétons sont de plus en plus distraits par l’utilisation du téléphone ou de baladeurs, ajoute M. Moning.

S’agissant des motards, le nombre élevé de victimes pourrait être dû aux conditions météorologiques particulièrement favorables de l’année passée. Les motocyclistes ont en effet pu s’adonner à leur passion d’avril à novembre, explique le porte-parole.

Vitesse & alcool
Les deux principales causes des accidents restent la vitesse et l’alcool, mais le nombre de tués et de blessés graves du à ces deux facteurs a une nouvelle fois reculé, même si ce n’est que légèrement. Si l’effet préventif du renforcement des contrôles de police reste tangible, les mesures ayant accompagné l’introduction du 0,5 pour mille semble s’être essoufflées, analyse le bpa.

Selon cet organisme, la statistique des accidents 2007 montre clairement que la prévention est en bonne voie, mais encore relativement loin du but. Pour le bpa, l’objectif du Conseil fédéral visant à réduire le nombre de morts à 300 et celui des blessés graves à 3000 à l’horizon 2010 reste plus que jamais d’actualité.

Des mesures concrètes en la matière sont formulées dans le programme «Via sicura», dont le Conseil fédéral devrait se saisir durant le premier semestre.

Les chiffres publiés mardi sont encore provisoires. La statistique définitive sera fournie en juillet par l’Office fédéral de la statistique.

img7938.jpg

Les motards sont les plus touchés par cette hausse avec 82 tués.