Selon les calculs de l’Office fédéral de la statistique (OFS), l’indice suisse des prix à la consommation a progressé de 0,2% en août 2006 par rapport au mois précédent ; il atteint à présent 100,5 points (décembre 2005 = 100). En rythme annuel, le renchérissement a atteint 1,5%, contre 1,4% en juillet 2006 et 1,0% en août 2005.

Renchérissement des carburants et des loyers
La progression de 0,2% de l’indice des prix en août 2006 résulte de celle des indices des groupes transports (+0,7%), consécutive à une hausse de 2,4% des prix des carburants (principalement de l’essence), et du groupe logement et énergie (+0,3%), due à une augmentation de 0,4% des loyers. L’indice du groupe alimentation et boissons non alcoolisées a lui aussi progressé (+0,3%), alors que celui du groupe autres biens et services a reculé de 0,2%. Les huit autres groupes de biens et de services n’ont pas fait l’objet d’un relevé pendant le mois sous revue.

Evolution des prix des produits du pays et des produits importés
Toujours selon l’OFS, le niveau des prix s’est élevé de 0,1% par rapport au mois précédent pour les produits du pays et de 0,3% pour les produits importés. En rythme annuel, les produits du pays ont renchéri de 1,0% et les produits importés de 2,7% en moyenne.

Evolution détaillée des prix en août 2006
Dans le groupe transports (+0,7%), seuls les prix des carburants ont été relevés. Ils ont augmenté de 2,4% par rapport au mois précédent (jours de référence : 2 et 14 août) ; leur niveau dépasse à présent de 11,6% celui d’il y a un an.

La progression de l’indice du groupe logement et énergie (+0,3%) est due à la hausse des loyers (+0,4%) par rapport à mai 2006. Le niveau moyen des loyers en Suisse a ainsi augmenté de 2,3% par rapport à un an auparavant. Le mazout a renchéri de 0,5% par rapport à juillet 2006 (jours de référence: 2 et 14 août) et est ainsi 15,1% plus cher qu’en août 2005. En revanche, les prix de location des garages et des places de parc ont diminué.

La hausse de l’indice du groupe alimentation et boissons non alcoolisées (+0,3%) est avant tout le fait du renchérissement de la plupart des sortes de légumes, des soupes, des épices, des sauces (fin d’une offre promotionnelle) ainsi que des fruits à noyaux. Les prix de la viande de porc, du fromage et des bananes ont par contre baissé.

Le léger recul de l’indice du groupe autres biens et services (-0,2%) résulte de la baisse des prix des appareils électriques pour les soins corporels ainsi que des articles de soins corporels en papier.

Raccordement mathématique aux anciennes séries de l’indice
Les anciennes séries de l’indice, raccordées mathématiquement à la nouvelle série, donnent pour août 2006 un indice de 105,8 points sur la base de mai 2000=100, de 112,2 points sur la base de mai 1993=100, de 155,4 points sur la base de décembre 1982=100, de 193,8 points sur la base de septembre 1977=100 et de 326,7 points sur la base de septembre 1966=100.

img755.jpg

L’indice du groupe alimentation et boissons nons alcoolisées a lui aussi progressé.