Après avoir augmenté de 2,1 % entre octobre 2005 et avril 2006, les prix de la construction progressent de 2,7 % entre avril 2006 et octobre 2006. En glissement annuel, soit entre octobre 2005 et octobre 2006, la hausse des prix est de 4,8 % ; il y a un an, on enregistrait une baisse de 0,9 %.

Raisons
L’évolution des prix de 2006 s’explique par la forte augmentation des prix de divers matériaux et matières premières (pétrole, cuivre, acier, PVC, etc.). La branche de la construction a sans doute aussi tiré parti d’une conjoncture économique 2006 favorable permettant de compenser, en quelque sorte, une année 2005 médiocre. Dans le secteur du bâtiment, tous types d’opération ou d’ouvrage confondus, la majoration des prix atteint 1,9 % en six mois (+ 4,2 % en un an). Dans ce secteur, les hausses les plus marquées sont enregistrées dans la construction d’immeubles administratifs (+ 2,5 % en six mois ; + 4,5 % en un an) et dans la construction d’immeubles d’habitation de plusieurs logements (+ 2,2 % ; + 4,2 %). Dans le secteur du génie civil, l’augmentation des prix est nettement plus forte : + 5,4 % en six mois, + 7,1 % en un an. L’effet de «compensation» évoqué plus haut s’applique particulièrement à ce secteur, puisqu’en avril 2005, octobre 2005 et avril 2006, le niveau des prix était alors légèrement inférieur à celui établi au début du relevé, en avril 2003 (avril 2003 = 100).

img1772.jpg

Ca coûte de plus en plus cher de construire