Depuis plusieurs mois, notre canton résiste mieux que le reste du pays mais n’échappe pourtant pas à la hausse du chômage. Entre décembre 2008 et janvier 2009, le taux de chômage à Genève est passé de 5,9% à 6,2%. En Suisse, le taux s’établit à 3,3%, contre 3% le mois précédent. A Genève, le nombre de chômeurs progresse de 679 en un mois (+5,3%). Cette hausse est de 8,1% au niveau suisse.
A l’inverse, la durée moyenne du chômage continue à diminuer dans notre canton. Actuellement, elle s’élève à 262 jours. Il y a une année, elle était de 316 jours. Enfin, 729 chômeurs ont retrouvé un emploi en janvier 2009, contre seulement 516 le mois précédent.
A Genève, le nombre de chômeurs s’établit à 13’605 à fin janvier. L’ensemble des demandeurs d’emploi1 s’élève à 18’793, soit 496 ou +2,7% en un mois (+5,3% au niveau suisse). En comparaison annuelle (janvier 2008 à janvier 2009), l’effectif des chômeurs progresse de 5,3% à Genève (+14,8% au plan suisse), celui des demandeurs d’emploi recule de 0,3% (8,3 % au plan suisse).

L’évolution en fonction du sexe, de la nationalité, de l’âge et de la durée d’inscription
Durant le mois de janvier, le nombre de chômeurs de sexe masculin augmente de 6,8%, celui du sexe féminin de 3,6%. Selon la nationalité, la variation enregistrée est de +4,1% pour les Suisses et de +6,5% pour les étrangers. Quant à l’évolution selon les groupes d’âges, celui des jeunes de moins de 25 ans augmente de 10,2%, le groupe des 25 à 49 ans de 5,4% et celui des 50 ans et plus de 2,6%. Le nombre de chômeurs de longue durée (inscrits depuis plus d’un an), dont la part correspond actuellement à 22,8% du total, augmente de 3,7% en janvier. La durée moyenne du chômage s’établit à 262 jours, contre 271 jours le mois précédent (basée sur une semaine de 7 jours); elle était de 316 jours une année auparavant (janvier 2008).

L’évolution en fonction des secteurs d’activité
En comparaison annuelle (janvier 2008-janvier 2009), on enregistre les plus fortes augmentations dans les secteurs d’activité suivants : l’industrie métallurgique (+154,4%), les banques (+42,9%), le bâtiment et le génie civil (+21,4%) et l’hôtellerie (+11,6%). Les activités ayant connu des baisses en comparaison annuelle sont les services de santé (-16,4%) et l’enseignement, la recherche et le développement (-15,5%).

Inscriptions et sorties
En janvier, 1’961 demandeurs d’emploi ont été inscrits, ce qui correspond à 93 inscriptions en moyenne par jour ouvrable (92 le mois précédent). Durant la même période, 1’463 dossiers ont pu être annulés, dont 729 dossiers de demandeurs d’emploi qui ont annoncé avoir trouvé du travail ou qui ont été placés par les conseillers en personnel.

Ce communiqué mensuel peut être consulté sur Internet : http://www.geneve.ch/emploi.

img11621.jpg

Hausse du chômage en janvier: Genève suit la tendance nationale.