La Commission fédérale de la concurrence donne son accord à la concrétisation d’une transaction annoncée il y a un mois et portant sur 155 millions de francs. Après examen préalable, la Comco estime qu’aucun indice de création ou de renforcement de position dominante n’apparaît sur le marché spécifique des eaux minérales, jus de fruits ou thés froids. Elle estime notamment que le marché se révèle suffisamment animé par la présence de grands groupes et de nombreux canaux de distributions.

img6482.jpg

Le feu vert a été donné par la Comco concernant le rachat d’Henniez par Nestlé.